L’école numerique pour tous

Au mois de Mai nous assistons au fleurissement, donc à une certaine forme de maturité avant la naissance du fruit,  de l’ecole numerique au travers de ces deux sujets repris dans la presse concourant au même objectif :

L’équité en milieu scolaire / ecole numerique pour tous

Le Courrer des Maires Mai 2013 avec interview de Pascale Luciani-Boyer sur l’école NUmerique ( ici en photo)

 

Comme il est rappelé dans le sujet traité ci-a-droite par la revue  » le courrier desMaires » de ce mois :  Pour Pascale Luciani-Boyer, porte parole de l’AMF sur le sujet éducation/numérique et membre du Conseil National du Numérique, « AVANT D’ENVISAGER  L’EXCELLENCE FAISONS D’ABORD LE NECESSAIRE ».

Le nécessaire en 2013 est naturellement différent du nécessaire connu en 2000 et sera peut etre encore différent du nécessaire de 2020 mais au moment où ces articles sont écrits, il apparait que:

  • compte tenu des % d’équipement de smartphones,
  • compte tenu du volume de connexions à internet mobile > connexions à internet fixe,
  • compte tenu par ailleurs des côuts d’aquisition des matériels fixes au regard des couts d’aquisition de matériel mobile ( la vente en nombre etant plus importante, le marché plus nourris, le prix unitaire est plus faible ),
  • compte tenu de l’avancée probante et vaste des contenus numériques voir numérisés éducatifs sur le marché ouvert,
  • compte tenu enfin de l arrivée des connexions haut débit

la réflexion à mener pour que TOUT élève de France dispose d’un outils tel qu’une « ARDOISE NUMERIQUE » est de deux ordres: politique et économique.

 CLIQUEZ ICI pour lire l article article courrier ecole numeplb mai 2013

Politique par ce qu’il est impérrtaivement nécessaire d’afficher une volonté forte sur les sujets du numérique et de la réussite scolaire pour Tous . Ceci passe par un choix d’un plus petit dénominateur commun d’equipement accessible à toutes les écoles de France et à Tous les éléves et écoliers français. Aujourd’hui ce plus petit dénominateur est la « Tablette tactile » que nous nommerons ici « l‘ardoise numerique« 

Extrait du Parisien val de Marne du 21 Mai 2013

Economique par ce qu’il est tout autant impérieux d’adjoindre à la volonté puis la décision politique, le modéle économique viable pour le porter. Pour cela les pistes sont vastes et entre-croisées avec les financeurs publiques telles que les villes ( encore et toujours comme ci cela ne revenait pas à piocher dans la poche des contribulables) les acteurs privés et les familles.

Dans cet esprit de recherche de congruance entre la volonté politique et le portage économique un modéle emmergent de financement est en cours d’experimentation sur la Ville de saint-Maur ( voir délibération du 5 Avril 2012 ici délibération FOUNDEO/ville) avec les « CHEQUES EDUCATION NUMERIQUE » portée par une fondation «  FOUNDEO«  reposant sur le mécenat d’entreprise et sur la responsabilité des familles. Cette approche ne couvrira pas tous les besoins mais est un complément à l action publique classique qu méne nos villes.

 

 

 

 

 

 

 

 

, , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire