ENT du 1er Degré/Université de l’école Numérique LUDOVIA 2011

Séminaire  sur les Etablissements du XXIème siècle 2nde édition

 Premier Degré « Ouverture de l’école primaire au numérique »

Table Ronde Interactive : « Espace Numérique de Travail,… et le premier degré ?» (salle de conférence)

 

Les ENT sont aujourd’hui déployés et généralisés dans bon nombre d’établissements du second degré, quelques écoles communales testent et sont actives en ayant déployé un espace collaboratif des écoles. Quel pilotage de ce type de projet sur le plan académique, coordination, financement, retour d’expériences et projets pilotes, Rôle d’ouverture de ces projets ENT.


Intervenants : Yannick Joly ITOP, Hubert Hoetzel CAP-TIC, Patrick Roumagnac Ac-Clermont-Ferrand, Anne-Marie Gros Ac-Toulouse, Bruno Nibas Ac-Amiens, Jurgen Mendel Ac-orléans, Tedy Garcia Ac-Toulouse, Mme Luciani-Boyer AMIF, François de Villemonteix Ac-Creteil, Laurence Barthe ARDESI

Modérateur : Jean-Loup Burtin -DGESCO

compte rendu à relire sur le site ici avec extrait

« Mme Luciani-Boyer, représentante de l’Association des Maires de France, souligne que pour les collectivités territoriales, pourtant principaux financeurs des ENT, ne voient pas toujours l?intérêt des outils qu?on leur propose pour leur population et leur territoire.  Elle plaide pour des Espaces Numériques d?Echanges qui permettraient des interactions entre l?école et le territoire, en commençant par les parents.

Une table-ronde assez consuelle en somme, hormis l’intervention de Mme Luciani-Boyer qui a su oublier la langue de bois. Qu’elle en soit remerciée !  »

Ludovia : comment développer les espaces numériques de travail dans le premier degré ?

voir ici EDUSOL site de l’education nationale

« Quel est le financement possible pour équiper les 36 000 communes de France d’un ENT (espace numérique de travail) ? », interroge Pascale Luciani-Boyer, vice-présidente de la commission TIC pour l’Amif (Association des maires d’île-de-France), administrateur pour les TIC de l’Artesi (Agence régionale des technologies de l’information) et maire-adjointe déléguée aux nouvelles technologies de la ville de Saint-Maur-des-Fossés. S’exprimant mardi 30 août 2011 lors de l’université d’été Ludovia, à Ax-les-Thermes (Arriège), elle souligne qu’il « faut réfléchir par territoire : académie, intercommunalité, bassins de populations, etc ». Selon elle, la logique à suivre n’est pas d’ « acheter 36 000 fois le même produit », mais de « regarder ce qu’a fait le voisin pour apporter sa brique ».

Les projets d’ENT dans le primaire associant l’Education nationale et les collectivités sont « gagnant-gagnant » en se plaçant « dans une perspective de long terme », estime Pascale Luciani-Boyer. En misant sur « l’échange avec les parents », l’outil « deviendra un espace numérique d’échange, et la collectivité sera totalement impactée ».

, , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire